Accueil > 2- SEGPA (section d’enseignement général et professionnel adapté) > Un charpentier à l’atelier

Un charpentier à l’atelier

David, Charpentier professionnel est venu nous présenter son métier.

vendredi 15 mai 2015, par Christophe KALINSKI

Le métier de Charpentier est l’un de ceux que peuvent découvrir les jeunes au sein de leur enseignement en champ Habitat.
On recherche en France 4700 charpentiers bois par an pour un salaire d’embauche moyen de 1650 euros brut par mois.
David, charpentier à Troyes est venu ce 08 janvier nous présenter ce beau métier.

Le métier de charpentier possède une spécificité qui se fait rare : il offre la possibilité à une même personne de concevoir, fabriquer et mettre en situation son œuvre. Et ce en utilisant une matière première « noble » et agréable au toucher : le bois. Cette particularité réclame de la part d’un charpentier une grande polyvalence, ce qui fait la richesse de la formation puis l’intérêt du métier.

JPEG - 2 Mo

David nous a d’abord présenté son propre parcours : " je suis moi même issu d’une section de SEGPA. J’avais envie d’un métier d’extérieur et j’ai poursuivi ma formation par un CAP de charpentier bois. Aujourd’hui je suis employé chez un artisan de l’agglomération. Nous sommes 3 avec l’apprenti et chacun doit être autonome et se faire confiance. On travaille comme en famille. Je me sens libre et j’aime mon métier."

Ensuite, David nous a fait une démonstration en travaillant devant nous sur la couverture de la zone de rangement de l’atelier.
Il a soudé puis posé la gouttière, cloué les traverses sur les liteaux du toit et posé les tuiles en nous montrant comment se tenir pour être toujours en sécurité.

JPEG - 1.7 Mo

Un charpentier doit avoir certaines qualités physiques. Il doit être suffisamment robuste pour soulever de lourdes charges et ne pas craindre le vertige car il travaille en hauteur dans des positions souvent inconfortables. Il doit connaître et appliquer les règles de sécurité et bien sûr être capable de travailler en équipe.

Nous avons pu lui poser des questions sur son travail et le genre de chantiers qu’il réalise.
Pour terminer, David nous a proposé une énigme de charpentier : "Comment faire tenir 10 clous sur un seul ?".
Nous pensions que c’était impossible mais avec sa technique, il nous a montré comment y parvenir.
Moralité ; "On ferait beaucoup plus de choses si l’on en croyait moins d’impossibles" (Malesherbes)

Merci David .

Les élèves de SEGPA

Portfolio